Comprendre les principes du PDN dans les circuits imprimés

Les conséquences d'un réseau de distribution mal conçu sont importantes, allant de problèmes intermittents à des pannes complètes du système.

Nous vous invitons à consulter les informations que nous avons rassemblées sur ce sujet. Rejoignez-nous pour explorer les aspects cruciaux de la conception des PDN dans les circuits imprimés à travers notre guide.

L'importance du PDN dans la conception des circuits imprimés

Le maintien de l'intégrité de l'alimentation dans la conception des circuits imprimés est un défi qui s'accroît à chaque itération de la conception. À mesure que les tensions du cœur diminuent à 1,2 V et moins, les demandes de courant augmentent inévitablement, ce qui entraîne une chute d'IR (chute d'IR = I * R). En outre, l'évolution vers une électronique plus compacte nécessite moins de couches et des conceptions de circuits plus denses, ce qui laisse moins de place pour les réseaux de puissance. Les vias introduisent des complications supplémentaires, créant souvent un effet "fromage suisse" dans les plans de puissance.

La vie d'un concepteur de circuits imprimés est parsemée de défis PDN : interpréter les diverses instructions des concepteurs de matériel ou des ingénieurs chargés de l'intégrité de l'alimentation, qui proviennent de différents canaux de communication tels que les courriels et les appels, ou de la sagesse conventionnelle. Ces directives doivent être assimilées et appliquées à de nombreuses alimentations. Ensuite, le concepteur doit faire face à d'autres demandes de minimisation de la taille, de réduction des couches et des composants, souvent dans des délais impossibles à tenir.

Considérations sur les interférences électromagnétiques (EMI)

À mesure que la vitesse des circuits augmente, la susceptibilité aux interférences électromagnétiques provenant de sources internes et externes peut devenir un problème plus pressant. Pour atténuer les problèmes liés aux EMI, une configuration stratégique des plans d'alimentation et de masse peut fournir un blindage efficace.

Résoudre les problèmes de rebond au sol

La commutation simultanée de signaux numériques peut entraîner un bruit de commutation simultané (SSN) ou un rebond de masse. Il s'agit d'un phénomène typique dans les bus de mémoire ou de données, qui peut conduire à ce que les niveaux de signal ne reviennent pas à leur niveau de référence prévu, ce qui les fait rebondir au-dessus de ce niveau. 

Ce bruit peut interférer avec le bon fonctionnement du circuit et induire de fausses commutations. Un PDN robuste minimise ces effets en stabilisant le niveau du sol.

Essayez PCBPit pour la meilleure solution de fabrication de circuits imprimés >>.

Gérer les ondulations de puissance

Le bruit ou les ondulations peuvent également être générés par les actions de commutation de l'alimentation, entraînant une diaphonie dans les circuits adjacents et ayant un impact négatif sur l'intégrité du signal dans ces circuits.

Définition de l'impédance du réseau PDN dans le circuit imprimé

Un réseau PDN englobe tous les composants connectés aux rails de tension et de masse, y compris les plans de puissance et de masse, les bus d'interconnexion, les condensateurs de découplage favorisant la stabilité de la puissance, et toutes les caractéristiques en cuivre reliées aux rails de puissance primaires. L'impédance du réseau de distribution comprend les effets parasites tels que la capacité et l'inductance des connexions aux circuits intégrés (CI).

Les principaux éléments parasites qui influencent de manière significative l'impédance du réseau PDN sont les suivants :

  • Capacité du plan - Capacité existant entre les couches planes du PDN.
  • Inductance du condensateur - Induction parasite des fils du condensateur, affectant l'autorésonance.
  • Inductance de la trace - Contributions inductives des traces délivrant de l'énergie au PDN global.

L'importance de l'impédance des réseaux PDN dans la conception des circuits imprimés

L'importance de l'impédance PDN est bien connue des concepteurs de circuits à haute vitesse et à haute fréquence, et bientôt, tous les concepteurs devront adopter cette connaissance avec les progrès de la technologie. Nous consolidons ici l'impact crucial de l'impédance PDN sur le comportement des circuits imprimés :

Implications du bruit du bus d'alimentation

Les courants transitoires peuvent provoquer des fluctuations de tension ou des ondulations dans votre PCB, qui sont directement influencées par le profil d'impédance du PDN à différentes fréquences.

Amortissement des oscillations du bus d'alimentation

Des oscillations en anneau ou sous-amorties peuvent devenir évidentes sur le bus d'alimentation, ce qui peut résulter d'un mauvais dimensionnement des condensateurs de découplage ou de la négligence de leurs fréquences d'autorésonance.

Nécessité d'un découplage adéquat

Les condensateurs traditionnels sont de moins en moins capables de fournir un découplage suffisant dans les circuits imprimés logiques rapides en raison de leurs fréquences d'autorésonance limitées (environ 100 MHz). Pour compenser, les concepteurs utilisent la capacité interplan et des condensateurs plus récents dont les fréquences d'autorésonance se situent dans la gamme des GHz afin d'obtenir un découplage adéquat dans les applications de circuits imprimés à haute vitesse et à haute fréquence.

Partager :

Plus d'articles

Carte PCB

Comprendre les gouttes de PCB : Un guide complet

Comprendre les PCB Teardrops : Guide complet Qu'est-ce qu'une goutte de PCB ? Les larmes de PCB sont de petits élargissements en forme de goutte d'eau à la jonction entre une piste (ou trace) et un circuit imprimé.

Doigts d'or du circuit imprimé

Qu'est-ce que les doigts d'or du BPC ?

Qu'est-ce que le PCB Gold Finger ? Les circuits imprimés (PCB) constituent l'épine dorsale de la plupart des appareils électroniques, reliant les composants par une série de voies électriques. L'un d'entre eux

fr_FRFrançais